| by



La danse classique est l’une des formes d’art les plus difficiles à maîtriser, cela prend des années aux danseurs avant d’être satisfaits de l’exécution de leurs mouvements, leurs pas et leurs sauts. La danse en général est une forme d’expression très exigeante, mais cela se complique davantage avec l’exécution de certains pas qui prennent beaucoup de temps et d’efforts pour être parfaitement exécutés. Cependant, ces heures d’entraînement ne sont pas vaines, le résultat parle de lui-même : la danse classique est un art gracieux qui paraît sans effort. Nous avons élaboré une liste des pas de danse les plus difficiles de danse classique.

 

En pointe

 

Toutes les ballerines veulent avoir la parfaite technique de pointe; pour se faire, beaucoup d’entraînement et de dédication sont nécessaires. Il peut se passer des années avant que les danseuses en soient satisfaites. La danseuse doit porter tout son poid sur ses pieds tendus. Pour s’aider, des chaussures spéciales appelées pointes agissent comme un renforcement structurel pour aider à répartir le poid sur tout le pied et pas seulement sur les orteils. Les pointes allongent le pied pour un rendu plus harmonieux et vous aident à garder votre dos droit. Ne pas porter de pointes serait bien trop douloureux.

 



Pirouettes

 

La pirouette est l’un des pas les plus populaires en danse classique, mais son exécution n’est pas des plus simples. Elle demande de l’équilibre, de la technique, et comme tous les autres pas de danse classique, beaucoup d’entraînement. Des heures et des heures dans le studio sont nécessaires pour perfectionner ce pas, le secret pour y arriver est de se concentrer sur un point et de ne pas le quitter des yeux, cela vous aidera à garder votre équilibre et votre contrôle.

 

 

 

Fouetté

 

Pour effectuer un fouetté, la danseuse ou le danseur est en équilibre sur une seule jambe et place la seconde autour de son corps tout en tournant. Il s’agit d’un des tours les plus difficiles en danse classique et exige beaucoup d’entraînement. Le ballet le Lac des cygnes comprend 32 fouettés consécutifs, imaginez le temps passer en entraînement, c’est l’une des séquences les plus difficiles à réaliser dans n’importe quel ballet.

 

La Danseuse principale Sharon Wehner du Colorado Ballet réalisant les “32 fouettés” du Lac des cygnes.

 

 

Grand jeté

 

Le grand jeté fait toujours son petit effet auprès du public, mais parvenir à correctement l’exécuter n’est pas évident, il demande de la concentration, de l’équilibre et de la technique. La danseuse ou le danseur se jette en l’air et performe un grand écart avant de se réceptionner élégamment au sol. Il est essentiel que le danseur revienne au sol doucement et sans bruit, ce qui requiert énormément de souplesse.

 

Jetez un oeil à cette vidéo du Danseur principal du Mikhailovsky Ballet Company, Ivan Zayzev, exécuter un grand jeté.

 

 

Grand adage

 

Le grand adage n’a peut-être pas l’air aussi impressionnant que les pas cités plus haut, mais il n’en ait pas moins technique. Ce pas de danse demande beaucoup de force et de contrôle. La danseuse ou le danseur tend doucement sa jambe en avant, en arrière et sur les côtés, tout en restant en équilibre. Ce pas doit être ample, lent et stable.

 

 

Souvenez-vous que ces pas sont très difficiles et c’est en faisant des erreurs que l’on apprend et devient meilleur. Persévérez ! Même pour les meilleurs danseurs, parvenir à exécuter ces mouvements prend des années, patience et entraînement sont clés !

 


Vous aimez cet article ? Voir les autres articles sur l'éditorial...
Vous cherchez autre chose ? Rendez vous sur la page d'accueil du blog pour changer de catégorie.